Vous trouvez cet article utile, partagez-le !
Temps de lecture: 2 minutes

Guide : efficace avec son planificateur financier

Il n’est jamais trop tôt ni trop tard. Le meilleur moment pour prendre ses finances en main c’est maintenant. Si vous avez 55 ans et plus, vous entrez dans la zone critique. Courez vite chez votre planificateur financier conseil

Ce guide en trois étapes vous aide à organiser vos objectifs à l’avance afin que vous puissiez avoir une conversation productive lorsque vous vous rencontrez.

Votre planificateur financier vous posera beaucoup de questions et voudra consulter des documents. Il ne peut pas présumer et doit vérifier les faits. Ces questions pourront parfois vous sembler intrusives. Mais elles sont importantes et indispensables pour bien vous conseiller.

Étape 1 — Écrivez vos objectifs financiers (3 au maximum)

Pour créer un plan réaliste, réfléchissez à vos objectifs financiers les plus importants et à la manière dont vous souhaitez les hiérarchiser. Commencez à organiser votre liste de priorités : 

  1. Quand voulez-vous prendre votre retraite? De combien auriez-vous besoin (après d’impôt) pour bien vivre ?
  2. Épargner pour les études d’enfants ou petits-enfants?
  3. Acheter une résidence ou autre acquisition couteuse?
  4. Rembourser des dettes, bâtir un fonds de prévoyance?
  5. Succession, philanthropie et dons ?
  6. Sécurité financière de ma famille en cas d’invalidité ou décès.

Étape 2 — Faites une liste des questions 

Personne ne sait ce que les marchés vont faire à l’avenir. En dépit de l’incertitude, travailler avec votre planificateur financier demeure d’une importance cruciale pour rester sur la bonne voie. Posez les questions qui vous préoccupent. Voici quelques exemples :

Votre situation financière

  1. Quelles seront mes sources de revenus à la retraite? Vais-je en avoir assez?
  2. Quels sont les effets de l’inflation et des impôts sur mes finances?
  3. Mon portefeuille actuel me permettra-t-il d’atteindre vos objectifs à long terme?
  4. J’ai l’impression que mes frais de placements sont trop élevés. Y a-t-il moyen de les réduire?
  5. Est-ce que ma famille est bien protégée en cas de coup dur?
  6. Quelle est ma vraie situation financière?

Votre situation personnelle

  • Y a-t-il des changements récents ou prévus dans votre situation personnelle?
  • Changement d’emploi, retraite anticipée, séparation, union, naissance d’un enfant ou d’un petit-enfant, aide financière pour un enfant adulte ou un parent, aider un conjoint ou un parent malade, décès d’un proche, problèmes de santé de vous-même ou d’un membre de votre famille…
  • Tous ces événements agréables ou désagréables ont des impacts sur votre plan financier. 

Étape 3 — Réunissez les documents à apporter à votre réunion

Votre planificateur ne sera pas en mesure de vous conseiller sans une idée précise de votre situation financière. Si possible assurez-vous d’apporter les documents suivants à votre réunion :

  • Relevés de tous vos comptes (courants, REER, CELI, NOn-Enregistrés)
  • Valeur de vos autres actifs (résidence principale, secondaire, immeuble à revenu…)
  • Détails de rémunération (fiches de paie)
  • Soldes récents des toute vos dettes (cartes de crédit, hypothèque, prêts personnels, marge de crédit…)
  • Dernier avis de cotisation et déclaration fédérale
  • Livrets des régimes d’employeur (retraite, assurance vie et assurance salaire et santé)