Introduction

Le gestion indicielle ou active sont simplement des méthodes pour sélectionner des placements. Tout d’abord, il faut savoir que tous les marchés boursiers ou obligataires ont un indice de référence.  Par exemple, si on veut investir dans le marché canadien, on peut le faire de 2 façons:

  1. Répliquer l’indice de référence la bourse de Toronto. C’est la gestion indicielle.
  2. Sélectionner seulement certaine titres de l’indice dans l’espoir que leurs rendements combinés seront supérieurs à ceux de l’indice. C’est la gestion active.

La gestion indicielle

La gestion indicielle est une approche d’investissement passive. Les gestionnaires de placements indexés cherchent à répliquer le rendement d’un indice, représentant un marché ou une composante de ce marché. Une part croissante des placements au Canada, y compris la plupart des fonds négociés en bourse (FNB), font partie de cette catégorie.

La gestion indicielle, par les FNB ou les fonds communs,  offre plusieurs avantages importants, notamment la diversification, des coûts faibles, un rendement compétitif, une  simplicité et un potentiel d’efficacité fiscale.

Diversification

Le maintien d’un portefeuille diversifié est un élément essentiel d’un plan d’investissement gagnant, et la gestion indicielle peut être un excellent moyen d’obtenir cette diversification. Il est difficile pour les fonds gérés activement de concurrencer les fonds indiciels en ce qui a trait à la diversification par rapport à un segment de marché donné. Ceci s’explique par le fait que les fonds indiciels détiennent généralement la majeure partie ou l’ensemble des titres présents dans leurs indices cibles.

Faibles coûts

Les fonds indiciels ont un avantage considérable par rapport aux fonds gérés activement : des coûts plus faibles. En voici les deux raisons principales :

  • Des ratios de frais de gestion plus faibles. Il en coûte simplement moins de gérer et d’exploiter un fonds indiciel. Ceci est attribuable au fait que la gestion des fonds indiciels ne requiert pas l’aide  d’équipes spécialisées coûteuses pour analyser et sélectionner les actions.
  • Coûts de négoce plus faibles. Les fonds indiciels adoptent une approche « acheter et conserver », ce qui signifie que les gestionnaires de fonds indiciels négocient généralement des titres moins souvent que les gestionnaires de fonds actifs. Ceci permet de réduire les frais de courtage, les commissions et les autres dépenses liées au négoce de titres. 

Rendement compétitif

Grâce à leur diversification et à leurs faibles coûts, les fonds indiciels peuvent s’avérer être un moyen efficace pour bénéficier de rendements compétitifs à long terme.

Possibilité d’efficacité fiscale

Comme les fonds indiciels ont généralement recours à des transactions moins fréquentes que les fonds gérés activement, ils ont tendance à réaliser et à distribuer  moins de gains en capital. Ceci constitue un avantage indéniable pour les comptes imposables.

Simplicité

Les fonds indiciels sont conçus de manière très simple. Ils ont des objectifs précis et faciles à comprendre : répliquer la performance d’un indice spécifique (avant déduction des frais). Lorsqu’il s’agit des fonds indiciels, vous savez toujours comment votre argent est investi.

(Note: adapté de Vanguards : découvrez la gestion indicielle)

Laisser un commentaire