Quoi faire si vous recevez un héritage?

Une étude publiée en juin 2016 par la banque CIBC montre que les Canadiens âgés de 50 à 75 ans pourraient percevoir jusqu’à 750 milliards de dollars en héritages durant la prochaine décennie! Le montant hérité est en moyenne de 180 000 $. Et plus on a des revenus et un niveau de scolarité élevés, plus les chances sont grandes de toucher des sommes importantes, soit jusqu’à quatre fois l’héritage moyen. Voici quelques règles de base:

1-Ne planifiez pas en comptant sur un héritage

La personne peut vivre plus longtemps et même beaucoup plus longtemps que prévu. Elle a peut-être des dettes qu’on ne connaît pas. Certaines situations familiales complexes brouillent également les cartes. Il est facile de changer les bénéficiaires de son testament. Le montant qu’on pense hériter sera parfois inférieur à celui espéré.  

2-Ne prenez pas le risque d’accepter une succession déficitaire

La personne qui hérite doit avant tout se demander si elle accepte ou renonce à la succession. On s’assure d’être protégé légalement si on accepte la succession. Un inventaire en bonne et due forme doit être dressé. Les dettes du défunt ne doivent pas excéder la valeur des biens reçus ou du montant hérité. Surprise, le défunt peut avoir agi comme caution pour une autre personne qui n’honore pas sa dette.  Les impôts dus constituent aussi une dette qui n’est pas connue immédiatement. Bref, faites vos devoirs.

3-On prend une pause

La succession n’est pas déficitaire. Un héritage peut nous faire sentir plus riche parfois trop riche. On s’accorde un temps de réflexion de quelques mois afin d’éviter toute mauvaise décision. La seule exception est le remboursement des dettes de consommation dont les taux sont élevés.

4-On demande l’aide d’un planificateur financier-conseil

Ses conseils sont objectifs et dans votre intérêt premier. Il est le seul à pouvoir vous donner une vison 360 de votre situation financière. Il révise ou établit votre planification financière. On s’assure ainsi de maximiser l’utilisation des sommes obtenues. Si tel est votre volonté et si c’est possible, vous pouvez prévoir donner aux suivants. Dans cas, une planification successorale s’impose pour réduire le fardeau fiscal.

Vous avez reçu un héritage ?

 Résumé de la source originale : https://www.lebelage.ca/argent-et-droits/votre-argent/maximisez-votre-heritage