Les impacts financiers d’une séparation à la retraite

Forcée ou par choix et peu importe l’âge, une séparation à des implications émotionnelles et financières profondes. Divorce, séparation, décès… sont des événements perturbateurs pénibles et douloureux. Les impacts financiers d’une séparation à la retraite ou proche de la retraite sont complexes et les ramifications sont nombreuses. Seul un planificateur financier possède l’expertise pour vous conseiller, clarifier votre situation et réduire les angoisses à ce chapitre. 

Dans cette chronique, nous faisons un survol de quelques points névralgiques de votre plan financier en regard d’une retraite en solo. Au-delà des chiffres, votre planificateur financier peut vous préparer et vous accompagner. Avec une vision globale de votre situation, il identifie les changements requis, les risques et les moyens de les gérer de façon cohérente.

43 % des 65 ans ou plus sont des célibataires forcés ou par choix!

Le nombre de personnes vivant seules est en train de dépasser ceux qui sont en couple. Selon une enquête la Banque de Montréal, 43 % des Canadiens âgés de 65 ans ou plus sont des célibataires forcés ou par choix : 5 % n’ont jamais été mariés, 8 % sont séparés ou divorcés, et 30 % sont veufs. Cette dernière catégorie est dominée par les femmes qui tendent à vivre plus longtemps que les hommes.

Budget : turbulences en vue, un nouveau plan de vol s’impose!

Une personne seule aura des dépenses plus élevées qu’en couple. La règle est que vivre en solo requiert de 60% à 70 % du budget en couple et non la moitié. Ainsi, un couple qui vivait avec 50 000 $ aura un budget en solo de 70 % de ce montant soit 35 000 $. Le logement, le véhicule et les autres dépenses communes ne peuvent plus être partagés. Rien pour aider, lorsque vous voyagez seul souvent il y a une prime sur les chambres en occupation simple.

Impôts : adieu fractionnement et roulement!

En solo, il n’est plus possible d’utiliser le fractionnement de revenu pour réduire les impôts et d’autres crédits de couple disparaissent. Les actifs imposables ne peuvent plus être transférés au conjoint survivant en franchise d’impôt. Vos objectifs successoraux devraient être mis à jour.

Testament, mandat d’inaptitude et procuration!

Les trois incontournables: testament, mandat en cas d’inaptitude et procuration d’administration. Le choix des exécuteurs testamentaires ou des personnes pour nous représenter constitue aussi un défi même pour les personnes en couple. Dans le passé, les familles étaient nombreuses.

Aujourd’hui, il y a beaucoup moins descendants et ils peuvent vivre loin dans d’autres pays. Par surcroît, les enfants peuvent être à un âge avancé ou même décédé quand un parent a besoin de leur aide. Il faut donc réfléchir sur la manière de vous protéger quand vous ne pourrez plus gérer vos affaires. Vos volontés doivent être claires et mises par écrit.

Résidence : donnez-vous la possibilité de choisir!

Les contacts sociaux sont d’autant plus importants dans la vie des retraités célibataires. La solitude, l’ennui et l’inactivité augmentent les risques de dépression et de santé. Ces besoins de vie communautaire peuvent être comblés dans les résidences de retraités. Les coûts du type de résidence désirée devront être considérés dans le plan financier.

Les rentes comme outil de protection

Dans le cas des personnes n’ayant pas un régime de retraite à prestations déterminées, l’achat d’une rente viagère procure une source de revenus à laquelle personne d’autre ne peut toucher.

Une rente n’a pas besoin d’être gérée. Il s’agit d’une protection contre des proches trop cupides ou contre la fraude, une situation malheureusement trop fréquente.

Conclusion

La retraite en solo requiert un nouveau plan. Un planificateur financier indépendant sera votre meilleur guide. Pas besoin d’être millionnaire pour en profiter! Il existe aussi d’autres points à considérer tels que les soins de santé, les dons… parlez-en à votre planificateur financier. Et pour finir, voici deux clignotants rouges :

La retraite en solo nouvelle union et divorceFinancièrement indépendant… et avant de dire « oui je le veux » une autre fois!

Retraite rapprochée et divorce en vue… un cocktail dangereux si vous avez un régime de retraite à prestation déterminée

Prenez une grande respiration et chercher conseil rapidement pour éviter des erreurs coûteuses.

Contactez-nous pour mise au point de votre situation 

Photo by Nathália Bariani on Unsplash