Les saisons de la retraite

Vous trouvez cet article utile, partagez-le !
Temps de lecture: 3 minutes

La retraite n’est pas un long fleuve tranquille !

«Attendue, espérée ou redoutée, préparée ou non, la retraite est toujours un passage. Ne plus avoir de vie professionnelle constitue un tournant sur le plan de l’identité sociale et de l’image de soi, qui a des effets sur la relation de couple, avec les enfants et les petits- enfants, l’entourage.

par Philippe Hofinan. Albin Michel, 2005. 

La retraite peut-être découpée en 3 saisons ou phases.  Nos habitudes de vie et nos dépenses vont évoluer durant ces phases. Il importe plus que jamais d’élaborer un plan de retraite global qui tient compte entre autres de l’évolution de nos besoins en matière de revenu, placement, fiscalité et succession. N’hésitez pas à demander conseil à un planificateur financier.

Votre retraite peut durer plusieurs décennies. C’est loin d’être une étape de vie monotone, stable et sans surprises. Elle sera constituée de plusieurs phases ou saisons rythmées par des événements heureux et malheureux.

Pour certains, c’est un bouleversement qui peut se traduire par des symptômes physiques, une véritable dépression. Pour d’autres, le souci des petits-enfants ou de vieux parents devient envahissant. La retraite est loin d’être un long fleuve tranquille.

Les recherches démontrent que les dépenses aux différentes phases de la retraite ne sont pas uniformes. Cela a des conséquences financières importantes sur votre planification de retraite, vos besoins d’épargne et les revenus requis. Chez PLANIDEX nous tenons compte de cette réalité pour vous permettre de profiter au maximum de votre retraite.

Les saisons de la retraite

Un beau lundi, on ne retourne pas au travail et l’on débute de la retraite. On pourrait diviser la retraite elle-même en trois saisons :

1- Saison active

Entre 60 et 75 ans

2- Saison semi-active

Transition entre 75 et 85 ans

3- Saison sédentaire  

Plus tranquille à 85 ans et plus

Schéma de trois phases de la retraite

Les trois phases de la retraite

On s’entend pour dire que les âges des saisons vont varier beaucoup d’un individu à l’autre. Ces phases sont déclenchées par plusieurs événements dont certains seront marquants:

  • Changement dans son état de santé ou celui de son partenaire
  • Séparation
  • Changement de type de résidence ou de services
  • Décès du partenaire
  • Départ ou retour d’un enfant adulte à la maison (enfants boomerang)
  • Arrivée des petits-enfants
  • Prendre soin d’un enfant adulte ou d’un parent âgé
  • Décès d’un ami

Qu’est-ce qui caractérise les saisons?

La première saison

La première saison est sans aucun doute la période d’or de la retraite. Nous désirons faire le meilleur usage possible de cette période. Les retraités sont généralement très actifs au plan social, ils voyagent, fréquentent les restaurants et pratiquent plusieurs activités physiques et sportives.

Cette période peut s’avérer très coûteuse. Un budget permet de profiter sans risque de cette période et ne pas compromettre les phases subséquentes.

  • Définissez et faites ce qui vous tient à cœur. Autrement les gagnants seront les impôts et votre succession.
  • Choisissez les 5 choses que vous aimeriez faire tant que votre santé et celui de votre partenaire vous le permettent.

La forme physique et l’état de santé conditionnent en majeure partie la longueur de cette saison.

La deuxième saison (mi-retraite)

La deuxième saison peut-être moins active et tout aussi intéressante.

Lors de cette période, les personnes ne voyagent plus autant, elles consomment moins de loisirs, réduisent leur consommation en général et investissent moins dans certains actifs tels que la voiture. Généralement, on observe une réduction des dépenses:   

  • Réduction sensible des besoins discrétionnaires liés au style de vie
  • Augmentation des coûts de santé
  • Recherche de solution de résidences dépendant de l’état d’autonomie

La saison trois

La troisième saison débute souvent par le changement pour une résidence mieux adaptée aux besoins. Les besoins de soins deviennent plus pointus. Les coûts élevés pour habiter dans de tels endroits et des frais croissants relatifs aux soins médicaux impliquent une hausse des dépenses.

La vente de la résidence familiale ou autres stratégies financières permettent de générer de nouveaux revenus qui rendront possible l’absorption de ce surplus de dépenses.
La prudence et des conseils objectifs sont de rigueur pour gérer les nouveaux cash flow.
Faites appel à un planificateur financier-conseil.

Chacune des saisons a ses propres besoins et les façons d’y voir

Votre plan financier devra être flexible pour s’adapter à ces événements incontournables de la vie. Ces changements auront des impacts sur vos décisions financières. Le schéma ci-dessous illustre l’évolution des dépenses afférentes aux 4 grands besoins de la retraite et de leurs évolutions.

besoins financiers retraite
Source: Sunlife

Notons que le schéma ci-dessus illustre de manière grossière l’évolution de besoins. Nous recommandons un budget retraite détaillé, complet et personnalisé selon votre situation.

  • Style de vie (dépenses discrétionnaires) : voyages, loisirs, sorties, rénovation…
  • Frais de subsistances (dépenses de base) : correspondent aux besoins de bases (nourritures, logement, transport …)
  • Santé: médicaments, soins de santé, soins personnels et aide…
  • Héritage: montant pour ses héritiers ou une cause.

En conclusion

La planification de la retraite n’arrête pas à la retraite. Nos habitudes de vie et nos dépenses vont évoluer au fil du temps. Il importe plus que jamais d’élaborer un plan de retraite global qui tient compte entre autres, de l’évolution de nos besoins en matière de revenu, placement, fiscalité et succession. N’hésitez pas à demander conseil.